Séances individuelles
OU
Prochaines séances de groupe à St Péray (à quelques minutes de Valence), au Centre 7en, chemin des guérets en soirée les mardis:
8 octobre 2019
5 novembre 2019
3 décembre 2019

La respiration consciente est une technique simple, nécessitant les compétences humaines et techniques de quelqu’un de formé et expérimenté pour vous accompagner. Elle est basée sur des mécanismes respiratoires de régulation. Il serait très abstrait de tenter de parler davantage du rebirth car c’est une expérience à faire, hors mental. Elle nécessite donc d’accepter de lâcher le mental. En quelques mots donc, surtout pour dire ce que n’est pas le rebirth:

La respiration consciente ou rebirth vous donne la possibilité d’aller au contact de vous, au plus profond, en confiance et en sécurité afin de libérer des vieilles mémoires. Vous y croiserez probablement de « vieilles choses », mais aussi des richesses et des ressources au moins aussi belles, puissantes et créatrices de changement qu’en hypnose.

Cette respiration provoque naturellement sur le coup un appauvrissement de l’activité mentale. Pendant quelques dizaines de minutes de respiration, accompagné par quelqu’un de formé et d’expérimenté, vous observerez en conscience différents états corporels et émotionnels émerger, dans un changement global qui se fait par la respiration. Votre volonté n’est absolument pas utile au changement, votre mental non plus, au contraire.

7 idées fausses sur le rebirth, véhiculées par internet et souvent des gens n’ayant pas pratiqué:

-Le rebirth vise à revivre sa naissance.

C’est une possibilité parmi beaucoup d’autres. Cette technique permet de revivre et renaître en un sens, car on « lâche » des poids lourds du passé, qui étaient inconsciemment très pénibles. En ce sens, on revit et renaît. Certains analystes, psy aiment à orienter le rebirth vers la naissance. Or tout l’intérêt de cette technique est de cesser de vouloir telle ou telle chose et de (enfin!) laisser faire le corps. Le corps sait transformer, alors que la parole le peut très difficilement.

-Il faut faire un nombre cyclique de rebirth (7, 9…).

C’est une idée vue sur des forums célèbres, complètement empruntée à des écoles new age voire ésotériques. On fait le nombre de rebirth dont on a besoin.

-C’est violent.

Le rebirth fonctionne sur la respiration; celle-ci demande un effort mais pas d’être violente, car sinon on ne se respecte pas. Le principe de sacrifice ou de se faire mal pour mériter d’aller mieux a encore quelques adeptes, mais en rebirth en général on ne va pas sur ce terrain là. La respiration peut être dynamique mais pas dure ou violente.

-C’est comme la respiration holotropique, mais en moins bien.

Il n’y a pas de mieux ou moins bien. Le rebirth fonctionne sur des séquences courtes (45 minutes) pour des séances de 1h15 à 2h30-3h (lorsqu’en groupe). Ma préférence va au rebirth pour plusieurs raisons aussi professionnelles que personnelles. Le rebirth peut être pratiqué de manière très psychologique, très énergétique, ou corporelle et « sobre ». C’est cette dernière pratique que je propose: pas d’interprétations, pas de recherche énergétique, mais au contraire, s’ancrer, revenir là, et ne pas commencer à chercher à comprendre le pourquoi du comment: revenir au corps, et observer la force et la portée des changements, que le mental intègrera bien évidemment aussi. Un temps de parole avant et après est bien sûr possible (et non obligatoire). Enfin, sur ce point, la seule manière de découvrir est d’expérimenter…

-C’est plein de cris, de colère.

Il peut y avoir des cris, ce n’est qu’une possibilité parmi d’autres; le rebirth donne à votre corps la possibilité de revivre (pour régler!) des interdits traumatisants, des lourdeurs physiques, des blocages lourds contenus dans votre respiration. Si ce que vous n’avez pas réglé est violent, alors la violence viendra peut-être s’exprimer dans vos rebirth. Le cadre sécurisant est là pour rendre possible et limitée cette violence si effrayante et interdite dans nos sociétés aseptisées, où il est légal de produire des violences administratives, psychologiques, verbales, politiques, économiques sans limite, mais où exprimer ses émotions est encore très mal vu… En rebirth, tous les sentiments et émotions sont bienvenus, de la colère au fou-rire ou à un apaisement profond.

-C’est dangereux.

En rebirth on n’accepte généralement pas les personnes bordelines, psychotiques, bipolaires, bref pour éviter les redondances, les personnes présentant des déséquilibres qui renvoient à la psychiatrie. En dehors de cela, la peur de notre intimité, de notre inconscient est parfois bien disproportionnée. Notre inconscient est si marqué, et renferme de telles libérations potentielles… Car le rebirth est un effort, peut être un moment parfois lourd, mais contient aussi des libérations, des allègements et des apaisements difficilement comparables sauf dans de très rares techniques. Celui qui écrit ces lignes n’aime pas comparer, mais très peu de techniques lui semblent apporter autant…

-Le rebirth me fait revisiter du passé

On ne sait jamais ce qu’on va visiter. Peut-être des sensations uniquement. Peut-être des sensations étranges, des « animalités », qui font penser à du chamanisme (rare, mais cela arrive), Peut-être une émotion forte, contenue, empêchée, qui va transformer, libérer tout un trait de caractère (fréquent!). Plus vous voudrez quelque chose, moins votre rebirth vous le donnera: on ne force pas le corps en rebirth… Donnez les clés de votre conscience à votre respiration, et profitez de ce voyage dans lequel votre corps vous dit où il en est, et à quel point il se sent bien ou non, tout en profitant de votre confiance en lui pour améliorer les choses… pendant la séance et durant les jours qui suivent.

Important

Je ne suis ni médecin, ni psychologue, ni psychiatre, ni psychothérapeute. Je ne fais donc pas de diagnostics, ne soigne pas et ne guéris pas. Ces pages sont données dans le cadre d’une démarche de bien-être à l’exclusion de tout objectif médical (ou paramédical) et ne peuvent en aucun cas se substituer à un avis médical. Elles ne dispensent en aucun cas de consulter un professionnel de la santé, chaque fois que cela est nécessaire. Seul un médecin est habilité à poser des diagnostics, prescrire, modifier ou supprimer tout traitement médical. Toute question relevant du domaine médical est à poser à votre médecin traitant.


Eddy Mannino

En portage salarial à HELIA PORTAGE:

50 Avenue Chanoine Cartellier – BP500 77 – 69561 SAINT GENIS LAVAL
Téléphone : 04.72.39.28.05 – Fax : 04.78.50.10.35
RCS LYON B 493 742 050 00021 – APE 7022Z
S.A.S. au capital de 4 000 €