Formation et ateliers

En entreprise, écoles, maisons de retraite

7 bonnes raisons d'opter pour me services

1/ Près de 20 années d’expérience, avec pour priorité le respect de soi et de l’autre. Ces mots sont vivants pour moi, ils sont la clé de l’ouverture, de meilleures expériences de vie, de développements humains et économiques.

2/ La garantie du sérieux à travers plusieurs points techniques: mes collaborateurs sont centre de formation, syndicat national, organisme de portage. Les formations que j’ai pu suivre comptent parmi les meilleures de France.

3/ La possibilité de services à la carte et d’inscrire la formation dans un cadre finançable, simple et rapide. Devis gratuits sur demande.

4/ Un rapport au langage (verbal, non verbal) riche, vivant, puissant. Je suis à la fois de formations classiques et contemporaines, expérimenté en France et à l’étranger.

5/ Des compétences intellectuelles et émotionnelles qui me permettent de comprendre et d’optimiser les demandes dans mon domaine (entreprises, publics hp, profils atypiques etc).

6/ Je ne propose pas de techniques de motivation ou à « effet de surface » et non pérennes. Le mieux-être à court terme ne m’intéresse que s’il est aussi réel à moyen et long terme. Ce que je propose vise des changements durables, d’accompagner une transformation qui peut être très profonde.

7/ Une acceptation la plus entière possible de mon chemin et de mes limites. Comme les personnes que j’accompagne je suis en changement perpétuel, car vivant. Je ne prétends pas avoir la vérité ou savoir à votre place. L’écoute est ma priorité.

Que ce soit plusieurs journées, des séances hebdomadaires ou une intervention unique avec un objectif précis (atelier découverte, dépassement d’un problème etc), les formations et ateliers s’adressent à toutes les structures: entreprises des secteurs public et privé, écoles, EHPAD, associations, particuliers. J’interviens essentiellement en Drôme-Ardèche pour les demandes de moins d’une journée. Pour une journée ou plus, mobilité nationale voire internationale.

J’interviens sur site ou à domicile pour apporter des outils, un guidage voire un accompagnement sur la durée. Cela peut prendre la forme d’une animation-transmission de méthodes de gestion du stress (auto-hypnose, méditation), d’un suivi de coaching, de séances de relaxation, mais aussi d’apprentissages via l’hypnose (ou la PNL) et l’auto-hypnose. L’objectif essentiel pour moi est le bien-être et si possible l’ouverture à des ressources généralement inexploitées car inconnues, bien que simples et faciles à utiliser. N’hésitez pas à me contacter pour des informations personnalisées.

En entreprise

Formation en entreprise

Je propose notamment des interventions visant un meilleur rapport au poste de travail, une dynamique de groupe améliorée, une prise de conscience de la communication réelle de chacun (les mots, c’est-à-dire très peu, et le reste des messages que vous envoyez aux autres, ainsi que vos filtres lorsque vous recevez des messages). Je propose également un apprentissage ou guidage de relaxation, visant à se sentir mieux sur le lieu de travail et en dehors. En fonction de vos besoins, je m’adapte et propose plusieurs possibilités. J’interviens également sur des modules de formation « gestion du stress » et « prise de parole en public ».

En école-collège-lycée

Formation en école

Je propose aux classes ou élèves en demande particulière: des séances d’apprentissage de la relaxation, des séances de méditation active (en mouvement), en conscience, statique, des jeux et activités de repérages des capacités propres à chaque élève. Séances à l’année, sur objectif (préparation bac, gestion du stress en prise de parole etc). Je suis formé et expérimenté en pédagogie différenciée et pédagogie par projets, et très sensible au courant Montessori. Il est également possible de travailler pour une prise de conscience et un mieux-être par rapport aux enseignements, des guidages et enseignement sur la confiance en soi, la gestion du stress, le rapport, le respect, l’ouverture à l’autre.

En maison de retraite, voir en EHPAD

Formation en maison de retraite

Dans certains cas, je propose des activités basées sur la cohérence cardiaque, l’hypnose et la relaxation, avant tout en prenant les précautions nécessaires pour que ce soit le plus doux et agréable possible. Possible: travail sur la respiration, la confiance en soi, le rapport aux autres, à l’espace, les douleurs, le sommeil, la mémoire. Ces derniers éléments sont évidemment complémentaires d’une prise en charge allopathique; ils visent un confort supplémentaire, et parfois très étonnant, mais ne se substituent pas à la médecine dominante. Je forme également, prioritairement les personnels soignants sur place, pour leur propre gestion du stress et celle des patients.

Les stages et ateliers suivent des formules précises et sont produits sur mesure. Lorsque votre demande n’est pas de ma compétence, je n’hésite pas à vous le dire, afin que chacun utilise au mieux ses ressources et sa motivation.

Mieux être avec soi

Prendre-reprendre confiance est à l’interface de moi et de l’autre. Quoi de plus fondamental que moi-même, dans ma confiance? Et quoi de plus fort que le regard de l’autre pour me reconnaître?

Combien de fois dans la journée, dans ma vie, ai-je agi en fonction du regard de l’autre, et pas pour mon confort et mon bien-être?

En pratiques bien-être, mais aussi en coaching sportif, en communication politique et dans de nombreux autres domaines on oppose confiance en soi et ego. L’Ego, c’est l’apparence que je veux donner que je suis fort. L’ego est le non-travail sur soi: il est compensation par l’extérieur de peurs intérieures. Il n’y a ni à le juger, ni à en avoir peur: tous, nous avons la possibilité de travailler sur nous, et il n’y a aucune gloire à tirer de le faire ou non, puisque cette « gloire » serait justement ce qui resterait de l’ego… La confiance en moi me relie aux autres, elle ne me fait pas nier le danger des autres: leurs possibles critiques, les souvenirs passés parfois « négatifs » etc. Ma confiance est plus profonde que des pensées: elle est elle-aussi corporelle, à éprouver, à sentir. En hypnose on peut bien sûr amplifier la confiance, valoriser, mais on peut aussi développer la confiance non pas seulement individuelle, mais du groupe: comme un lien social, groupal ET intelligent, vivant, bienveillant, ouvert sur l’extérieur. Et si je laissais une part de moi, en toute sécurité, se relier à mes voisins, à mes collaborateurs, afin de mieux sentir la légitimité que j’ai dans ma place, en reconnaissant celle des autres…? Et si je ne les reconnais pas, d’être au clair avec cela aussi.

Apprendre à lire ses émotions, c’est aussi sentir quels sont nos besoins fondamentaux, et savoir partir d’eux pour les exprimer à l’autre: c’est à ce prix que nous pourrons non seulement avancer, mais d’abord vérifier que l’autre est à l’écoute, et bienveillant. Cela déterminera un cadre constructif, humain, de confiance, bref un climat qui est une base solide pour avancer individuellement et en équipe. C’est un véritable choix: il s’agit de cesser de donner raison à des schémas d’imitation de la discorde, des conflits, des bagarres, vus et entendus, relayés par les médias comme des « vérités »…

Prise de parole en public, au travail, ou simplement au quotidien, à deux ou plus, la communication est partout. Les moyens technologiques actuellement présents nous font oublier que la communication n’est faite que de 7% de mots. Bien plus important qu’elle, il y a notre voix, et surtout notre langage corporel. Même si nous sommes inconscient de ces éléments avec une interlocuteurs qui n’en tient pas compte, ces éléments sont fondamentaux dans la communication. Développer une meilleure communication peut être travaillé séparément, et fait appel à bien des aspects: être au moins un peu en phase avec son corps, ses sensations, ses émotions, ses besoins, l’image de soi (la confiance en soi). Il est possible de développer une communication avec des techniques peu souples comme la communication non violente (CNV). Il est également possible d’ouvrir ce champ de la communication à plus de vie, à reconnaître la richesse des conflits dans certains cas, à accueillir la communication de l’autre pour en tirer tout le positif, tout ce qui est exploitable, avant de positionner une communication la plus efficace possible.

Mieux avec les autres

Prendre-reprendre confiance est à l’interface de moi et de l’autre. Quoi de plus fondamental que moi-même, dans ma confiance? Et quoi de plus fort que le regard de l’autre pour me reconnaître?

Combien de fois dans la journée, dans ma vie, ai-je agi en fonction du regard de l’autre, et pas pour mon confort et mon bien-être?

En pratiques bien-être, mais aussi en coaching sportif, en communication politique et dans de nombreux autres domaines on oppose confiance en soi et ego. L’Ego, c’est l’apparence que je veux donner que je suis fort. L’ego est le non-travail sur soi: il est compensation par l’extérieur de peurs intérieures. Il n’y a ni à le juger, ni à en avoir peur: tous, nous avons la possibilité de travailler sur nous, et il n’y a aucune gloire à tirer de le faire ou non, puisque cette « gloire » serait justement ce qui resterait de l’ego… La confiance en moi me relie aux autres, elle ne me fait pas nier le danger des autres: leurs possibles critiques, les souvenirs passés parfois « négatifs » etc. Ma confiance est plus profonde que des pensées: elle est elle-aussi corporelle, à éprouver, à sentir. En hypnose on peut bien sûr amplifier la confiance, valoriser, mais on peut aussi développer la confiance non pas seulement individuelle, mais du groupe: comme un lien social, groupal ET intelligent, vivant, bienveillant, ouvert sur l’extérieur. Et si je laissais une part de moi, en toute sécurité, se relier à mes voisins, à mes collaborateurs, afin de mieux sentir la légitimité que j’ai dans ma place, en reconnaissant celle des autres…? Et si je ne les reconnais pas, d’être au clair avec cela aussi.

Apprendre à lire ses émotions, c’est aussi sentir quels sont nos besoins fondamentaux, et savoir partir d’eux pour les exprimer à l’autre: c’est à ce prix que nous pourrons non seulement avancer, mais d’abord vérifier que l’autre est à l’écoute, et bienveillant. Cela déterminera un cadre constructif, humain, de confiance, bref un climat qui est une base solide pour avancer individuellement et en équipe. C’est un véritable choix: il s’agit de cesser de donner raison à des schémas d’imitation de la discorde, des conflits, des bagarres, vus et entendus, relayés par les médias comme des « vérités »…

Prise de parole en public, au travail, ou simplement au quotidien, à deux ou plus, la communication est partout. Les moyens technologiques actuellement présents nous font oublier que la communication n’est faite que de 7% de mots. Bien plus important qu’elle, il y a notre voix, et surtout notre langage corporel. Même si nous sommes inconscient de ces éléments avec une interlocuteurs qui n’en tient pas compte, ces éléments sont fondamentaux dans la communication. Développer une meilleure communication peut être travaillé séparément, et fait appel à bien des aspects: être au moins un peu en phase avec son corps, ses sensations, ses émotions, ses besoins, l’image de soi (la confiance en soi). Il est possible de développer une communication avec des techniques peu souples comme la communication non violente (CNV). Il est également possible d’ouvrir ce champ de la communication à plus de vie, à reconnaître la richesse des conflits dans certains cas, à accueillir la communication de l’autre pour en tirer tout le positif, tout ce qui est exploitable, avant de positionner une communication la plus efficace possible.

Mes expérience dans l'animation et la formation

Secteur industriel (agro-alimentaire, productions diverses)

Secteur associatif
(assistance sociale, infirmiers, réinsertion, interculturalité, international)

Secteur agricole

En milieu scolaire
Ecoles, centres d’EIP, collège, lycée, université etc

France et international

Spécialiste de l’expression, je suis depuis 20 ans dans le domaine de la communication-formation autour de la langue française et du langage non verbal. Mes apprentissages se sont fait autant sur les bancs de l’université qu’à travers des formations plus courtes ou des voyages au sein d’autres cultures et d’autres cadres.